Comment recycler ses anciens appareils électroménagers ? Guide complet

Comment recycler ses anciens appareils électroménagers ? Guide complet



Que se passe-t-il quand vous n’utilisez plus un appareil électroménager et que vous décidez de le jeter, non pas sur la voie publique, mais quand vous le ramener chez un professionnel pour cause de non-utilité, hors-service, de vieillesse ou arrêt de distribution des pièces de rechanges de la marque et que votre robot électroménager ne sert plus à rien à la maison ?

Découvrez la seconde vie de votre robot ménager qu’est celle du recyclage.

Selon une étude, un Français peut conserver jusqu’à 58 kg d’appareils inutilisés. La plupart des gens ont au moins un appareil non fonctionnel endommagé ou ayant été remplacé par un autre robot plus moderne ou performant. Pour se débarrasser des appareils électroménagers hors d’usage qui encombrent votre maison, diverses solutions s’offrent à vous : réparer, revendre d’occasion, donner ou recycler. Cette dernière option est l’idéale car non seulement vous donnerez une seconde vie à votre appareil, mais vous contribuez à la création d’un nouveau produit, en plus de faire un bon geste pour l’environnement.

Quels appareils électroménagers peuvent être recyclés ?

Si la grande majorité des appareils électroménagers peuvent faire l’objet d’un recyclage, tous ne se recyclent pas de la même manière. Les appareils électroniques et électroménagers recyclables peuvent être classés en 4 grandes catégories.

  • Le gros électroménager hors froid : concerne les appareils électroménagers volumineux qui ne produisent pas de froid : fours, machines à laver, chauffe-eau, lave-vaisselle… Ils sont principalement constitués de métaux ferreux, de plastiques et de fractions minérales comme le béton.
  • Le gros électroménager froid : regroupe les réfrigérateurs, les climatiseurs et les congélateurs. Ces appareils contiennent des gaz et des mousses isolantes dangereux pour l’environnement, ils doivent donc être dépollués avant d’être recyclés.
  • Les écrans : il s’agit des appareils audio-visuels avec un écran d’au moins 7 pouces : téléviseurs à tubes cathodiques, écrans plasma, écrans plats LCD ou LED, ordinateurs portables, tablettes. Ces appareils passent aussi par la case dépollution (notamment pour éliminer le mercure et les cristaux liquides) avant le recyclage.
  • Les petits appareils : ce sont les appareils de petite taille généralement des outils ou des produits informatiques, mais aussi les appareils de cuisson ou équipements de soin. Ils contiennent principalement des métaux et des plastiques. Certains plastiques se composent de substance dangereuse (comme du brome) et doivent être séparés pour être dépollués. Les bienfaits du recyclage des appareils électroménagers et électroniques



Le recyclage a toujours été vu comme un geste louable qui contribue favorablement à
préserver l’écosystème et à combattre la surproduction. Voici les principaux bienfaits que peut apporter le recyclage des appareils électroménagers.

Préserver l’environnement

Le recyclage empêche les substances dangereuses contenues dans vos appareils de se disperser dans la nature. Les polluants sont soigneusement retirés des appareils, avant d’être éliminés dans des systèmes spécialisés. L’on évite ainsi la contamination de l’environnement par des substances dangereuses et destructives.

Economiser les ressources naturelles

Grâce au recyclage, on évite l’extraction de nouvelles matières premières. Cela permet d’éviter la surexploitation qui épuise les ressources naturelles. Les matières obtenues par la transformation des appareils recyclés peuvent servir dans la fabrication de produits neufs. On évite également la pollution générée par la production de nouvelles matières.

Créer de l’emploi

Le recyclage des appareils électroménagers et électroniques génère près de 7 000 emplois sur le territoire français.

Quelles sont les étapes du recyclage des appareils électroménagers ?

Pour les gros électroménagers hors froid

  1. L’étape pré-traitement manuel : les éléments susceptibles de perturber le bon déroulement des étapes de traitement sont retirés manuellement (prises électriques, grilles des fours…).
  2. La séparation et le tri : l’on extrait manuellement les fractions particulières (batteries, condensateurs, moteurs, cartes électroniques) pour être dépolluées séparément.
  3. Le démantèlement : les appareils passent dans un désintégrateur qui les ouvre et les brise grâce à un système de chaînes en rotation.
  4. La récupération des matières : une fois les substances dangereuses et/ou réglementées extraites, les matières comme les métaux et les plastiques sont triées pour être recyclées.



En moyenne, le gros électroménager hors froid se recycle à 82,8% en matières premières
secondaires. A titre d’exemple, les métaux contenus dans les anciens fours et lave-linge pourront être utilisés comme armatures de renforcement du béton.

Comment recycler les appareils de froid ?

  1. Tri et démantèlement manuels : On retire les éléments faciles à extraire comme le verre, les ampoules, les clayettes, les grilles, les câbles etc. ainsi que les condensateurs potentiellement polluants.
  2. Dépollution phase 1 : On extrait les fluides réfrigérants contenus dans les circuits de
    refroidissement sont extraits. Ces fluides contiennent des gaz très polluants.
  3. Dépollution phase 2 : On aspire les gaz à effet de serre dans les mousses isolantes.
  4. Le broyage et la séparation par type des éléments (métaux, plastiques, mousses…) selon différents procédés (aimants, courant de Foucault, rayons X…).

Comment recycler les appareils audio-visuels (écrans) ?

  1. Le démantèlement : les appareils sont ouverts et brisés en petits morceaux grâce à des chaînes de rotation dans un intégrateur.
  2. Récupération des matières comme les métaux et les plastiques destinés au recyclage.

En moyenne, les écrans peuvent être recyclés à 84,5%. Les plastiques des coques pourront par exemple être utilisés pour fabriquer du mobilier urbain ou des pièces automobiles.

Comment recycler les petits appareils ?

  1. Le prétraitement manuel : les éléments pouvant perturber le processus de traitement sont retirés manuellement (cartouches d’encre, sacs d’aspirateur, fils…).
  2. Le démantèlement : les appareils sont envoyés dans un désintégrateur pour ouvrir et les briser en petits morceaux.
  3. La séparation et le tri : les opérateurs extraient manuellement des éléments comme la batterie, les condensateurs, le moteur et les cartes électroniques.
  4. La récupération des matières destinés à être recyclé en matières premières secondaires.

En moyenne, 77,1% d’un petit appareil peuvent être recyclés. Les plastiques sont séparés puis transformés en granulés de plastique qui servent à la fabrication d’autres produits.



Le taux de recyclage de ses appareils est de 82,1%. Selon le procédé de traitement utilisé, il est possible de séparer entre 10 à 15 catégories de matières différentes après l’élimination des polluants.

Si vous souhaitez vous sensibiliser au bon usage du recyclage et en savoir sur les enjeux durables, rendez-vous le site eco-systemes.fr

Laisser un commentaire